En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Des nouvelles des projets

Projet Histoire-EMC-Littérature : Mémoire de l’esclavage et lutte contre le racisme, mené avec 4 classes de seconde, 2017-2018. (seconde 7, seconde 8, seconde 9 et seconde 11)

Par SANDRINE COTTEVERTE, publié le vendredi 6 juillet 2018 13:21 - Mis à jour le vendredi 6 juillet 2018 13:42

Ce projet pluridisciplinaire Lettres-Histoire avait pour objectifs de lutter contre les stéréotypes, le racisme, promouvoir la connaissance de l’autre, l’engagement citoyen et le bien-vivre ensemble. Il s’agissait de travailler avec les élèves à partir de l'esclavage, son histoire et ses mémoires. Dans chaque classe, un travail pluridisciplinaire (littérature, histoire, anglais) a débouché sur une production littéraire ou plastique sur le thème de la mémoire de l'esclavage et de l'abolition (commémoration du 170e anniversaire de l'abolition), et sur celui de la lutte contre le racisme.

 

Les séances ont été animées par les professeurs d’histoire et de littérature sur l'esclavage à partir d’œuvres littéraires sur l’histoire et les mémoires de l’esclavage des noirs aux Antilles et en Amérique, ainsi que sur l’histoire de l’abolitionnisme en France et en Angleterre. Elles se sont également appuyées sur les séances d'éducation morale et civique autour du thème des discriminations.

 

Dans ce cadre, les élèves ont assisté jeudi 31 mai 2018 à la représentation théâtrale de l'adaptation du témoignage de Mary Prince, esclave des Antilles au XIXe siècle, interprétée par Souria Adèle (Cie Man Lala) et Cécilia (chanteuse Gospel).

 

Les deux représentations auprès des 140 élèves ont été suivies d'un échange entre les élèves et la comédienne. On a pu souligner la qualité de l'écoute de la part des élèves, et les retours positifs ont été très nombreux.

 

Les échanges ont été dynamiques, nourris et riches autour de l'adaptation du texte, le lien entre esclavage et racisme, l'implicite du témoignage, les droits des femmes, l'actualité de la lutte contre le le racisme et l'esclavage moderne.

Par ailleurs, les élèves se sont engagés avec dynamisme dans ce projet en réalisant en classe des productions de qualité : bande dessinée, poèmes, discours d'éloquence sur le racisme ou l'esclavage moderne.

 

Ce projet a été soutenu financièrement par la Dilcrah, délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT, à partir d'un projet présenté par les enseignants.

 

Les enseignants d'histoire-géographie (E Baret, L. Bordat Q. Duquesne,, Q. Latasse) et les enseignants de lettres (L. Castell, V. Gauthier, C. Hoppenot, C. Salle)